Nos actualités

Avenir du Social Média, tendances, projections, état des lieux

12/03/20 - Communication

2020 avance à grands pas et le paysage social média s’est sérieusement structuré ces dernières années. L’ordre établi peut-il être bouleversé d’ici 2021 ? Quelques éléments de réponses à travers ce fil rouge, à suivre sur le site de l’agence sur les prochaines semaines

PARTIE 1 – Prépondérance, émergence et interdépendances

Fin 2011, l’arrivée de Snapchat et son explosion un an plus tard avait eu l’effet d’une bombe ! Un réseau profondément tourné vers l’instantané qui a fait frémir le géant du marché : Facebook / Whatsapp / Instagram / Messenger.

Snapchat a joué la carte du véritable « game changer » en obligeant le colosse Facebook a repensé son ergonomie et ses fonctionnalités : il est en sorti grandi. La Big Blue App concentre des audiences importantes pour lesquelles des habitudes de consommation social media sont parfaitement implantées. Facebook a également pu couplé à cela, une stratégie d’acquisition importante : Depuis sa création c’est prés de 100 sociétés qui ont été rachetées par le groupe.

Malgré cette relative sécurité, Facebook maintient sa vigilance. 2 réseaux sont à surveiller de prés :

> TWITCH  / CAFFEINE  :

Réciproquement la propriété d’Amazon (Twitch) et d’anciens dirigeants d’Apple (Caffeine). Le principe ? Un service de streaming au carrefour du jeu, du sport et du divertissement. Tous deux permettent aux spectateurs (couramment appelés viewers ) de disposer d’un large éventail de diffusions de jeux vidéo, proposés par des personnes souhaitant diffuser ces contenus en direct (appelés également streameurs ), et couvrent ainsi la plupart des genres.

Twitch possède environ 15 millions d’utilisateurs. Caffeine entend bien les déloger en proposant une ergonomie plus sociale et plus communautaire. L’appel à des stars / influenceurs est également envisagé afin d’acter une possible migration des utilisateurs.

Découvrir Twitch : https://www.twitch.tv/ – Découvrir Caffeine : https://www.caffeine.tv/

> TIK TOK  :

Tik Tok est certainement le réseau social qui connait aujourd’hui la plus grande profusion de création de contenu. Anciennement Musca.ly. C’est LA plateforme de référence des adolescents. Le principe : le partage de vidéos / musiques sur lesquelles les utilisateurs se mettent en scène dans un objectif de viralité. Lancée en 2016, c’est aujourd’hui prés d’1 milliard d’utilisateurs. Facebook a tenté fin 2018, de lancer une plateforme similaire, Lasso, sans parvenir pour autant au succès de Tik Tok. En 2019, c’est l’application la plus téléchargée juste derrière Whatsapp. Succès éphémère ou véritable « game changer » ? à noter :

  • C’est la plateforme plébiscitée par les 15-25 ans. Les audiences sont captives – engagées – et massives. Nous le rappelons : 1 milliard d’utilisateurs.
  • TikTok est le digne successeur de Vine en termes de créativité, la plateforme couple à cela un caractère social important. Un créneau porteur pour l’émergence rapide de nouveaux talents / influençeurs.
  • Un élément de force incontestable : le territoire. Tik Tok est une plateforme chinoise originellement à destination du public chinois, mais qui s’est particulièrement bien implantée mondialement et notamment dans les pays dits ‘occidentaux’. L’adage dit souvent « Nul n’est prophète en son pays ». Il a transcendé les logiques de territoire.
  • TikTok doit cependant relever certains défis : régler des problèmes liés à ses algorithmes, continuer à séduire et mobiliser les influençeurs, optimiser le partage cross plateformes et pousser son innovation constante afin de tenir en haleine un public jeune, volatile et souvent infidèle.

Découvrir TikTok : https://www.tiktok.com/fr/

Tous ces éléments font donc réfléchir Facebook et ses satellites à la construction de réponses qui pourraient, dans un futur proche, modifier notre consommation de média sociaux. Vous l’ignorez peut-être mais il existe des internets continentaux (notamment Américain – Européen et Sino-Russe autoritaire) dans l’internet mondial. Cette division peut tout à fait s’accentuer du fait de politiques nationales protectionnistes, ayant pour conséquence de modérer ou d’altérer l’ascension / la visibilité de certaines plateformes sociales.